Accueil » Actualité » Actualité française » Quand Mélenchon félicite Philippot

Quand Mélenchon félicite Philippot

Le stalinien Jean-Luc Mélenchon a offert de bien étranges félicitations au principal dirigeant du néo-FN, l’énarque gaulliste antifrançais Florian Philippot. Interrogé sur une nouvelle formation politique annoncée par Jean-Marie Le Pen dans le seul but de contrecarrer Florian Philippot, l’homme qui se revendique d’une idéologie qui a causé la mort de 150 000 000 d’innocents à travers le monde, a déclaré :

« Je félicite Monsieur Florian Philippot de nous avoir débarrassés de ce vieux fasciste, parce que nous, on n’y était pas arrivés, mais lui, il y est arrivé, donc félicitations à Monsieur Florian Philippot »

avant d’affirmer qu’il n’y avait en réalité aucune distinction entre le programme du néo-FN et celui du Front de gauche (FG) :

« Monsieur Florian Philippot qui pour le reste est quelqu’un d’assez habile, mais dont finalement le bobard finira par éclater. Il ne suffit pas de pomper mes discours, de voler dans le programme d’Humain [sic] d’abord pour finir par passer pour quelqu’un d’honnête politiquement ».

L’alliance entre marxistes et gaullistes, qui a tant fait de mal à la France, semble toujours d’actualité.

Ci-dessus : des Ukrainiens mourant de faim durant les années 1930 par ordre de Staline, quelques-unes des 150 millions de victimes du « communisme humaniste », de Marx, à Mao et Mélenchon

Ci-dessus : des Ukrainiens mourant de faim durant les années 1930 par ordre de Staline, quelques-unes des 150 millions de victimes du « communisme humaniste », de Marx, à Mao et Mélenchon

Que celui qui se présente comme le pire ennemi du parti qu’elle préside nominalement félicite son principal collaborateur pour son action contre son propre père ne semble pas avoir perturbé Marine Le Pen.

 

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Jean Dupont

Commentaires (3)

  1. blamg dit :

    « Si Vincent Bolloré m’appelle maintenant, je cours travailler avec lui » déclare Dominique Farrugia (atteint de la sclérose en plaques).
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/canal-plus-dominique-farrugia-veut-travailler-avec-vincent-bollore-1140089.html

    « En réalité, plus le chiffre d’affaires grandit, plus la cotisation paraît minime », note Michel Choukroun.
    https://www.journaldelagence.com/1131740-force-membres-reseau-arthurimmo-com-possedent-double-competence-agents-experts-immobiliers-michel-choukroun-president-dathurimmo-com

    Affaibli par ses pertes, Maurice Levy abandonne la presidence a Arthur Sadoun.
    https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/affaibli-par-les-pertes-de-budgets-publicis-prevoit-un-retour-a-la-croissance-au-3e-trimestre-1666281.php

    Trois ans et demi ans de travaux pour un coût de 170 millions d’euros, La Seine Musicale ouvre ses portes (avec Robert Zimmerman).
    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/la-seine-musicale-ouvre-ses-portes-avec-dylan-en-vedette-14-04-2017-6854166.php

    Michael Goldman presente « Nation », dans lequel Tibz parcourt la Terre guitare à la main, pour y livrer son message de paix.
    http://www.aficia.info/actualite-musique/clip-nation-tibz-reve-dun-monde-en-paix/97626

    Dans « Voix d’emprunt » (Rutgers University), Jennifer Glaser examine comment la ventriloquie raciale est devenue la marque de fabrique de la fiction juive americaine.
    http://newbooksnetwork.com/jennifer-glaser-borrowed-voices-writing-and-racial-ventriloquism-in-the-jewish-american-imagination-rutgers-up-2016/

  2. Jean d'Artois dit :

    Vous l’avez souligné : l’axe gaulliste marxiste est toujours d’actualité ! Pauvre France.

  3. François ORTUNEZ del OLMO dit :

    Il ne faut pas s’étonner des réactions, ou non réactions de Marine le Pen.
    Si elle a si mal traité son père, c’est pour mieux s’en débarrasser. Elle n’a jamais été de droite, ni patriote; mais voulait, avec des voix de droite, amener une politique de gauche. La « dédiabolisation a été une tentative de se faire admettre par le système, qu’elle a sauvé lors de sa prestation contre Macron lors du « débat » entre les deux tours de la présidentielle. Elle n’a jamais voulu l’alliance des droites et a saboté toutes les tentatives, d’où qu’elles viennent. Elle a trompé beaucoup de monde croyant le FN toujours égal à lui même. Cela s’ appelle de la haute trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?