Accueil » Géopolitique » Italie : invasion record, 2300 envahisseurs en 2 jours, + 55 % par rapport à 2016

Italie : invasion record, 2300 envahisseurs en 2 jours, + 55 % par rapport à 2016

Italie : invasion record, 2300 envahisseurs en 2 jours, + 55 % par rapport à 2016

 

Les gardes-côtes italiens ont importé sur le sol européen plus de 2300 envahisseurs au total en deux jours, le week-end du 4 et 5 mars dernier. En effet lundi le ministre de l’Intérieur italien a annoncé que près de 873 pseudos « migrants » mais véritables futurs clandestins ont été transporté depuis les côtes libyennes jusqu’aux côtes siciliennes samedi et plus de 1442 dimanche ! Dont environ 1670 envahisseurs mineurs non accompagnés de leurs parents ou d’un adulte responsable.

La veille, vendredi, les gardes-côtes italiens avaient coordonné des opérations prétendument de « secours » d’environ 900 envahisseurs au large de la Libye. Et l’avant-veille encore, le jeudi, plus de 800 envahisseurs de divers pays africains, notamment d’Érythrée et de Somalie, avaient été acheminées au port d’Augusta dans le sud-est de la Sicile.

Alors que ce même vendredi, la marine libyenne avait empêché 115 personnes dont l’embarcation avait coulé non loin de la côte de rejoindre l’Europe. « Nous avons secourus 115 migrants clandestins, dont six femmes, tous de nationalités africaines sauf un ressortissant du Bangladesh », a affirmé le général Ayoub Qassem.

Étrange paradoxe que des Africains empêchent l’invasion de l’Europe avec leurs faibles moyens alors que dans le même temps l’Union européenne avec Frontex, les États comme l’Italie et les pseudos organisations humanitaires organisent véritablement l’invasion. Six ans après la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye déchirée par les luttes de pouvoir et les violences est devenue un carrefour de l’immigration clandestine vers l’Europe. Et par leurs patrouilles incessantes aux frontières des eaux territoriales libyennes les traîtres suscitent les vocations pour la traversée et facilitent le travail des passeurs qui n’ont plus qu’à mettre à l’eau la moindre barcasse flottante. Et des milliers de traine-savates extra-européens déferlent sur notre continent, rejoignant d’abord pour quelques temps des centres de regroupement puis s’évanouissant dans la nature.

Avant ces opérations, les autorités italiennes avaient enregistré l’arrivée de plus de 14 300 envahisseurs depuis début janvier, soit une hausse de 55% par rapport à 2016 et de 80% par rapport à 2015.

Une invasion voulue par les cercles et officines mondialistes pour anéantir l’homogénéité des peuples et briser les identités afin de créer le grand marché des consommateurs interchangeables pour le plus grand profit des oligarchies capitalistes apatrides.

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+6Share on LinkedIn0Email this to someone
Tags

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?