Accueil » Géopolitique » Syrie : Un chasseur de l’État juif abattu, trois autres mis en fuite

Syrie : Un chasseur de l’État juif abattu, trois autres mis en fuite

Syrie : Un chasseur de l’État juif abattu, trois autres mis en fuite

 

L’armée régulière syrienne a répliqué à une offensive israélienne en tirant plusieurs missiles antiaériens en direction des chasseurs de l’ennemi. « Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir », a affirmé l’armée dans un communiqué publié par l’agence officielle Sana.

Dans la nuit du 17 mars quatre chasseurs israéliens ont tenté d’effectuer des frappes sur plusieurs cibles situées en territoire syrien notamment des casernes ou positions de l’armée syrienne régulière dans la banlieue de Palmyre. « L’aviation israélienne a violé l’espace aérien syrien à 02h40 (00h40 GMT) dans la région d’Al-Baridzh et s’est dirigée à l’est, près de Palmyre, afin de porter atteinte à des installations militaires syriennes. Mais les missiles de l’ennemi n’ont causé aucun dommage à notre territoire et n’ont pas atteint leurs cibles », selon le chef d’état-major général des forces armées syriennes Mohammad Abbas.

Ce dernier a même annoncé qu’un appareil israélien avait bel et bien été abattu et un autre touché interrompant leur mission et obligeant la formation israélienne à battre en retraite : « Je pense que la force aérienne israélienne est en état de choc en raison de la célérité, de l’efficacité et de la précision dont a fait preuve l’armée syrienne pour protéger son espace aérien. Nos forces de défense aérienne peuvent suivre l’approche de l’ennemi, même dans le ciel jordanien, et peuvent atteindre une cible à tout moment au-dessus de la Syrie ».

Les sirènes d’alerte prévenant les populations civiles d’un danger se sont déclenchées dans la nuit du 17 mars dans plusieurs localités de la vallée du Jourdain, qui sépare Israël de la Jordanie et remonte en direction de la Syrie. Des témoins ont fait état de deux explosions qui pourraient expliquer l’entrée en action du système antimissiles. Des débris sont retombés à Irbid, dans le nord de la Jordanie, a confirmé l’armée jordanienne.

C’est la première fois que l’armée syrienne a réussi à riposter aux attaques de l’aviation israélienne contre son territoire et cela a apparemment été possible grâce aux systèmes de défense antiaérienne S-300 et S-400 que la Russie avait déployés dans le nord et le sud de la Syrie.

Le succès de la DCa syrienne remet en cause la supériorité aérienne de l’Entité sioniste dans la région. Il change l’équation sécuritaire alors que l’État juif qui occupe la Palestine tente de maintenir le chaos dans la région pour sa survie. Israël a ainsi frappé à plusieurs reprises sur le territoire syrien tentant ainsi de favoriser ou sauver la mise aux islamo-terroristes, les « égorgeurs modérés » suscités et soutenus par les Occidentaux pour tenter d’abattre le régime de Bachar el-Assad. En avril 2016, le premier ministre Benjamin Netanyahu avait admis l’attaque de dizaine de convois d’armes en Syrie destinés au Hezbollah. Israël a aussi régulièrement pris pour cible des positions syriennes sur le plateau du Golan.

Sans honte, lee ministère israélien de la Défense a prévenu dimanche 19 mars que l’aviation israélienne détruirait les systèmes syriens de défense aérienne si l’armée de Bachar el-Assad tirait à nouveau des missiles contre des avions israéliens en opération en Syrie : « La prochaine fois que les Syriens utiliseront leurs systèmes de défense aérienne contre nos avions, nous les détruirons sans la moindre hésitation ».

Les arrogantes menaces du ministre de l’État sioniste sonnent comme une confirmation implicite de la perte infligée à l’Armée juive et de l’effroi qu’elle a créé dans ses rangs…

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?