Accueil » Politique » Pour compenser son départ de l’Assemblée nationale, Gilles Bourdouleix fait augmenter son indemnité de maire de 80%

Pour compenser son départ de l’Assemblée nationale, Gilles Bourdouleix fait augmenter son indemnité de maire de 80%

 

La fin du cumul des mandats et l’interdiction désormais actée pour les élus d’être à la fois maire et député a poussé nombre d’entre eux à ne pas se représenter aux législatives et à privilégier leur fauteuil d’édile. Problème : l’abandon du poste de parlementaire entraîne une inévitable baisse des revenus. Eh oui, logique.

Heureusement, une parade existe : faire voter par son conseil municipal une hausse conséquente de ses indemnités. C’est exactement ce que vient de faire Gilles Bourdouleix, maire de Cholet.

Le conseil municipal a voté lundi 12 juin une augmentation de l’indemnité de maire. Gilles Bourdouleix ne touchera donc plus 2.006 euros par mois mais 3.623 euros. Une augmentation de plus de 80%. Pas mal. 

Du côté de la majorité, on ne cache pas que cette augmentation de plus de 1.600 euros est due au fait que Gilles Bourdouleix quitte l’Assemblée nationale.

« L’élément nouveau, c’est que le maire ne sera plus député. Ces indemnités ne seront donc plus écrêtées. Nous sommes dans le cadre de ce qui est fixé par la loi. Le reste, c’est notre appréciation », a ainsi expliqué l’adjoint aux ressources humaines, John Davis, interrogé par l’opposition à ce sujet. 

Les conseillers municipaux ont, en outre, voté une indemnité de représentation de 200 € par mois à monsieur le maire.

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Noël Franc-Garde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?