Accueil » Société » République exemplaire » Macron : simple imposteur ou véritable escroc ?

Macron : simple imposteur ou véritable escroc ?

Macron : simple imposteur ou véritable escroc ?

 

Henri Emmanuelli, tout récemment disparu, disait d’Emmanuel Macron que c’était un imposteur. Mais à bien y  regarder, il aurait pu dire de celui qui est la coqueluche des médias, que c’était aussi un escroc ! A la lecture de ce qui suit, on cernera mieux la personnalité de ce troublant « candidat hors-sol » à l’élection  présidentielle et l’on comprendra mieux pourquoi Emmanuel Macron est porté à bout de bras par les médias en général, et  par BFM-TV, RMC, l’express et Libération en particulier.

 Petit rappel :

Patrick Drahi est un milliardaire et il est le patron du groupe Altice (Numéricable/SFR/SFR Médias). Il contrôle le  groupe de Médias puissant (BFM-TV  RMC/ L’express / Libération).

– Le 28 octobre 2014, le tout nouveau ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, autorisait le rachat de SFR par  Patrick Drahi contre l’avis de son prédécesseur Arnaud Montebourg.  Dans les 6 mois qui ont suivi cette décision, la valeur du groupe de Drahi a plus que doublé et a fait gagner plus de  14 milliards d’euros à ses actionnaires.

– Arnaud Montebourg, alors qu’il était ministre, avait fait procéder à des enquêtes fiscales par Bercy et avait déclaré,  au sujet du Groupe de Patrick Drahi : « Numericable a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse  d’Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et lui-  même est résident suisse ! Il va falloir que M. Drahi rapatrie l’ensemble de ses possessions, biens, à Paris, en France. Nous avons des questions  fiscales à lui poser ! ».

Précisons, par ailleurs, que Patrick Drahi fera le plus grand plan social de 2016 en licenciant 5000 personnes chez  SFR…

 

Le renvoi d’ascenseur

Pour remercier Emmanuel Macron, Patrick Drahi a mis son groupe de médias à disposition de sa campagne  électorale et a organisé un matraquage médiatique sans précédent en sa faveur. Ce soutien s’organise d’ailleurs de manière tout à fait évidente.

Un proche de Patrick Drahi, patron du pôle médias du groupe Altice, Bernard Mourad, rejoint Emmanuel Macron pour  organiser son mouvement « En Marche » en octobre 2016. Bernard Mourad, ancien banquier de Patrick Drahi, s’était plus  particulièrement occupé, en 2014, de l’opération de rachat de SFR.

Depuis février 2015 il est le patron de la branche média du groupe Altice, c’est-à-dire la personne qui dirige l’Express,  Libération, BFM-TV et RMC. 5)

En autorisant le rachat de SFR, Macron a fait d’une pierre deux coups. Cette opération se révèle en effet fort juteuse pour  le clan Macron, puisque la banque d’affaires qui se charge de cette vente n’est autre que la banque Lazard.

La banque  Lazard est dirigée en France par Mathieu Pigasse, propriétaire du journal Le Monde et soutien essentiel de la campagne  d’Emmanuel Macron.

Les banques d’affaires toucheront de l’ordre de 260 millions d’euros de commissions sur ce deal.

Le 22 février Bayrou se ralliait à Macron sous quatre conditions. Macron acceptait avec un cynisme écœurant la condition suivante : « Je demande expressément que le programme du  candidat comporte en priorité une loi de moralisation de la vie publique, en particulier de lutte contre les conflits d’intérêts. Je  refuse, comme je l’ai refusé toute ma vie que des intérêts privés, de grands intérêts industriels ou financiers, prennent la vie  publique en otage. Je ne cèderai rien sur la séparation nécessaire de la politique et de l’argent. »

La démonstration est ainsi faite qu’avec Macron nous sommes rentrés dans un niveau de corruption, de collusion  avec les intérêts privés, et de manipulation de l’opinion publique jamais atteint dans notre 5ème République.

Alors, de simple imposteur, Macron est-il devenu un véritable escroc ?

 

Emmanuel Macron : le candidat de la banque Rothschild !

Celui qui affirme mielleusement n’être financé par aucune entreprise et aucune structure juridique n’en demeure pas  moins sponsorisé, dans la plus grande discrétion, par la très obscure banque d’origine juive allemande.

En témoigne ce texto envoyé il y a quelques mois par ladite Banque Rothschild à un parterre de banquiers d’affaires  de la place parisienne :

« Chers amis, un cocktail dînatoire de levée de fonds est organisé pour Emmanuel Macron le 27 septembre à 20  heures à la Terrasse Martini, 50 avenue des Champs-Élysées. À cette occasion, Emmanuel vous fera part de sa vision et de  ses propositions, cela sera aussi l’occasion de discuter avec lui de façon informelle. Si vous souhaitez vous joindre à nous,  pourriez-vous le confirmer en répondant à ce SMS, en indiquant si vous serez accompagné. Pour des raisons de  confidentialité, nous vous demandons une très grande discrétion autour de cet événement. »

Qui peut encore douter qu’Emmanuel Macron, soutenu par ailleurs par tous les lobbyistes sionistes (L. Joffrin, P.  Bergé, BHL, J. Attali, Cohn-Bendit, P. Drahi…), ne soit pas un pur produit marketing fabriqué et instrumentalisé par les  puissances d’argent !

Seuls, donc, les gogos continueront, à nouveau, à se laissé berner…

Parti National Radical

http://www.parti-national-radical.fr/

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook84Share on VKShare on Google+2Share on LinkedIn0Email this to someone
Tags

Sur le même thème

Commentaires (2)

  1. Jean d'Artois dit :

    Imposteur , escroc , … les deux mon général , mais pantin avant tout , des banquiers et tout ce qui tourne autour , c’est à dire ceux qui gouvernent la France en particulier , l’Europe plus généralement , et enfin de la maison  » mère  » outre atlantique , depuis que ces  » vainqueurs  » de 45 ont inféodé nos terres , d’où est parti et s’est exporté quand même , cette gangraine ! Le boomerang dévastateur pour les patries ne se laissa pas attendre . ( avec , notons le , une  » trêve » quoiqu’on en dise entre 58 et 70 , le général à d’ailleurs payé sa  » mutinerie » , ils ont su reprendre la  » main  » avec cette pseudo révolution sous drapeau gaucho de 68 pour le virer et reprendre le cours de leur domination avec le rotchildien pompidou ) . La procédure est récurrente , ex : l’Ukraine !

  2. Jean d'Artois dit :

    Allez j’en rajoute une : en voyant la photo du pantin , je me dis que tous ces politiciens du système sont régulièrement pris en photo avec la Kippa , et dans tous les lieux addhoc, avant 1970 ils étaient souvent pris en photo egalement , mais assistant aux offices religieux catholiques ! … les temps ont changé ! … on voit mieux l’incidence des 2% qui nous dirigent ! … la plupart des autres qui croient avoir des responsabilités Sont inféodés , abusés pour un petit nombre , ou font parti des « supplétifs » de la FM … bref , la résistance paraît ténue face à ce cancer généralisé , ne trouvez vous pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?