Accueil » Actualité » Actualité française » Combien de temps encore devrons-nous subir le harcèlement d’un impudent lobby ?

Combien de temps encore devrons-nous subir le harcèlement d’un impudent lobby ?

Mauvaise conscience

Ce 5 juin 2018 Arte et France Cinq se coulent conjointement dans le moule vénéneux de la mémoire frelatée. Arte propose une docu-fiction sur les Jeux olympiques de 1936 à Berlin qui débute en évoquant l’extermination des Juifs. La référence holocaustique est coutumière pour Arte que j’identifie souvent à « télé-shoah ».

C dans l’air sur la Cinq évoque par la bouche de Christophe Barbier la « mauvaise conscience historique » de l’Allemagne confrontée au problème des migrants. On comprend de suite à quoi il pense. Les seules victimes au monde qui mobilisent l’essentiel des organes d’information sont les Juifs. Qu’ils aient déclaré la guerre en 1933 à l’Allemagne cela ne joue aucun rôle.

La une du quotidien britannique Daily Express du 24 mars 1933, soit quelques semaines seulement après l’arrivée de Hitler à la chancellerie : « Judea declares war on Germany »

Que les organisations sionistes allemandes se soient félicitées lorsque furent votées en 1935 les lois « raciales » protégeant le sang allemand cela importe peu, il convient surtout de pleurer sur le destin d’un certain nombre de Juifs qui subirent une ostracisation indéniable alors que des individus – innombrables eux – Indochinois, Algériens, Soviétiques, Palestiniens mais surtout Allemands, auxquels on peut ajouter les victimes de l’odieuse épuration, ont connu des destins bien plus cruels. Certes, beaucoup de Juifs considérés comme suspects furent internés, une fois la guerre déclarée, puisqu’ils avaient mission où qu’ils soient de combattre l’Allemagne, (à noter que, en France, 75 % d’entre eux, selon les calculs d’un célèbre « chasseur de nazis » ne furent pas inquiétés).

L’injuste « amalgame » a valu certes de durs moments dans leur patrie respective aux plus assimilés mais jamais, au grand jamais, n’a été programmée et encore moins mise en œuvre une « extermination », leitmotiv de toute la vénéneuse propagande qui impose par la loi une mémoire dénaturée à la quasi-unanimité des humains, cela grâce au pouvoir maléfique accumulé par la communauté qui en tire bénéfice.

Le Professeur Faurisson dans les huit tomes actuellement disponibles des « ECRITS REVISIONNISTES » fournit toutes les preuves de la dantesque supercherie mise sur orbite depuis des décennies. Mille autres chercheurs, de toutes nationalités et de toutes orientations politiques ou philosophiques confortent ses analyses. De nombreux Juifs, habités par la raison et la justice lui apportent leur soutien. Parmi eux Gerard Menuhin vient de publier un ouvrage qui devrait mettre un terme définitif à la controverse : « TELL THE TRUTH AND SHAME THE DEVIL » (1)

Combien de temps encore devrons-nous subir le harcèlement d’un impudent lobby ? La paix du monde en dépend pour une grande part !

Jacques Vecker


(1) « Dites la vérité et vous humilierez le diable » de Gerard Menuhin, traduction française de Valerie Devon. Rencension par Jeune Nation ici.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
26Share on VK
VK
Share on Google+
Google+
0Share on LinkedIn
Linkedin
0Email this to someone
email
Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?