No Pasaran ?

Il y a quelques semaines, le docteur Micron dénonçait l’existence d’une « lèpre nationaliste ».

Samedi 24 novembre, c’était au tour de Christophe Castaner de déclarer que les « séditieux » de l’ultra-droite auraient été les responsables des dégâts sur les Champs-Elysées à Paris.

Et le dimanche 25 novembre, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics affirmait que « sur les Champs-Elysées, c’est la peste brune qui a manifesté, pas les gilets jaunes ».

Le même jour, Castaner rejette toute la responsabilité sur Marine Le Pen et l’accuse des violences et de la casse à Paris. Affirmations gratuites et non fondées, car ni l’identité, ni l’appartenance politique de ceux qui ont été arrêté n’a été établi au moment de ces déclarations, ni par la suite.

Parce que les gouvernants, les pourriticards, les médias aux ordres et la secte euro-mondialiste des valets du Nouvel Ordre Mondial sont incapables d’argumenter avec leurs opposants et les mouvements contestataires, ils n’ont que l’invective, l’injure et le dénigrement comme seule réponse.

Que l’on soit « nationaliste », « identitaire », « régionaliste », « gilet jaune » ou simple citoyen mécontent, les adeptes du credo mondialiste tentent de nous disqualifier et exclure du débat comme « ce pelé, ce galeux, d’où venait tout leur mal ».

Il est donc fort probable que dans l’avenir on entendra l’un (ou l’une) donneur (donneuse) de leçon affirmer avec aplomb que l’on devra tendre l’oreille avec attention au moindre « bruit de bottes » !

Et certains pourraient sans doute craindre que « le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde », réplique tirée de la pièce « la résistible ascension d’Arturo Ui », écrite par Bertolt Brecht en 1941, exilé en Finlande. Réplique utilisée pour mettre en garde contre toute forme de fascisme.

A l’exemple de Ilya Grigorievitch Ehrenburg (Kiev 15.01.1891. Moscou 31.08.1967 allons-nous bientôt lire aussi un éditorial intitulé « TUE » où il affirmait le 24 juillet 1942 : « Ne disons rien. Ne nous indignons pas. Tuons. Si tu n’as pas tué un Allemand par jour, ta journée est perdue…Si tu ne tues pas l’Allemand, c’est lui qui te tuera…Si tu ne peux pas tuer un Allemand avec une balle, tue-le à la baïonnette…Si tu as tué un Allemand, tues-en un autre : à l’heure actuelle il n’est rien de plus réconfortant pour nous autres que de voir des cadavres allemands. Ne compte pas les jours, ne compte pas les kilomètres. Compte une seule chose : les Allemands que tu auras tués. Tue l’Allemand ! C’est ce que te demande ta vieille mère. L’enfant t’implore : tue l’Allemand ! Tue l’Allemand. C’est ce que réclame ta terre natale. Frappe juste. » Même thématique reprise curieusement par l’imam Abou Mohamed al-Adnani, le 22/9/ 2014, dans un message audio appelant au meurtre des occidentaux.

Car dans cette frénésie d’hystérie et de propagande, tous les dérapages sont admis et les mensonges les plus ignobles utilisés par la mafia du pouvoir et par les associations « progressistes », ses alliées.

Ces bouffons grotesques méprisent le peuple, les « sans-dents », la France d’en bas, la majorité « silencieuse », nos concitoyens qui se lèvent tôt et rentrent tard, après un éprouvant trajet domicile-lieu de travail. Les gilets jaunes ne sont que la partie visible d’un iceberg qui peut couler le Macronia…

Ces menteurs patentés, et parfois corrompus jusqu’à la moelle, s’octroient de généreuses rémunérations (argent public) pour nous imposer leurs utopies et leurs chimères chiffrées en dizaines de milliards d’euros, en nous disant que ce sont les « directives de Bruxelles » ou les « études » du GIEC.

Ces charlatans sont incapables de volonté politique et de fermeté face aux banksters de Wall Street, face aux lobbies pro-américains, face au chantage des khmers verts et à l’interdiction du nucléaire, face aux gourous de l’immigration totale et obligatoire, face aussi aux nouveaux inquisiteurs de la Religion Droits de l’Hommiste et aux délateurs du « politiquement incorrect ».

Ces prophètes du « vivre ensemble » et du « padamalgam », hauts fonctionnaires aveuglés par leur idéologie, sont dans l’incapacité d’établir un diagnostic pour la sécurité de la France, inaptes à trouver les remèdes et totalement incompétents pour envisager les moyens de reprendre le contrôle des 700 quartiers de non-droits républicains, où les délits et les crimes règnent depuis des décennies.

Ces énarques et macronariens convaincus prétendent « écouter et entendre » les souffrances et les misères des gilets jaunes ; en réalité ils ne les comprennent pas d’où le divorce entre le Pays Réel et le Pays Légal qui, si le Pouvoir s’obstine à « garder le cap », conduira à une rébellion ou à l’insurrection.

« Ouvrez les yeux » affirmait une affiche du Front National il y a 30 ans. Il est donc agréable de constater que les peuples français et européens osent finalement penser et osent agir pour la défense de leurs intérêts et pour le bien commun. En outre n’oublions pas que les lois scélérates peuvent être abrogées et que les traités européens inadéquats peuvent aussi être dénoncés et déchirés !

Pieter Kerstens

Pierre Olivier

Commentaires (1)

  1. Le Ket dit :

    Effectivement, les prophètes du nouvel Ordre Mondial sont totalement déconnectés des réalités auxquelles la majorité des Français se trouvent confronté au quotidien.

    Le nabot Elyséen risque également de souffrir de la fièvre jaune et personne ne dispose d’un vaccin pour endiguer l’épidémie d’exaspération qui règne dans l’Hexagone actuellement.

    L’acte IV qui se jouera ce samedi 8 décembre sera décisif pour le Pouvoir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?