Accueil » Culture » 18 juillet 1936 : massacre des assiégés du « Cuartel de la Montana » à Madrid

18 juillet 1936 : massacre des assiégés du « Cuartel de la Montana » à Madrid

Le 18 juillet 1936, jour du soulèvement franquiste contre la République soviétisante espagnole, le général Fanjul, commandant sans troupe mais chargé du soulèvement à Madrid, s’est barricadé avec 1500 hommes, dont 140 cadets et 180 phalangistes, dans le « Cuartel de la Montana ». Il s’agissait d’un édifice militaire de Madrid construit au XIXe siècle sur la colline Principe Pio.

La caserne fut assiégée par les troupes républicaines et les « milices populaires » qui réussirent à y pénétrer après d’intenses bombardements et qui massacrèrent les assiégés qui n’avaient pas encore été tués dans les combats : 500 à 900 morts dont les cadets et les phalangistes.

Chaque 19 juillet la Confrérie nationale de la Vieille Garde soutenue par La Phalange et en présence des Fe-Jons et du Mouvement catholique espagnol, commémorent le sacrifice des phalangistes tombés en ce lieu et rendent hommage à leur courage. La cérémonie prend fin avec l’hymne de la Phalange, le Cara al Sol.

Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?