Accueil » Culture » 8 octobre 1935 : création du Vlaams Nationaal Verbond

8 octobre 1935 : création du Vlaams Nationaal Verbond

La Ligue nationale flamande (en néerlandais Vlaams Nationaal Verbond ou VNV) est un parti nationaliste flamand fondé le 8 octobre 1933 par Staf De Clercq.

En novembre 1932, Staf de Clercq, député nationaliste flamand du Frontpartij originaire du Pajottenland, n’est pas réélu. Il essaye alors de fédérer les nombreux et différents partis du courant nationaliste flamand et y parvient finalement en 1933.

Le 24 mai 1936, il prend part pour la première fois aux élections sous le nom de Vlaams Nationaal Blok (Bloc national flamand). Le succès est au rendez-vous, le VNV gagne 16 sièges à la chambre. En outre, le parti Rex quant à lui obtint 21 sièges (et 12 au sénat), ce qui persuade le Parti ouvrier belge, socialiste « réformiste » et internationaliste, de faire de la lutte anti-fasciste un point majeur de son programme. Le 6 octobre 1936, il conclut avec le parti Rex, un accord secret pour fédéraliser la Belgique sous le trône de Léopold III.

Après les élections de 1939, le VNV gagne un siège dans la circonscription d’Anvers et obtint le statu quo dans le reste des Flandres (17 % des voix en Flandre). Le parti Rex quant à lui voit son nombre de sièges diminuer à 4 à la chambre des représentants et à un seul au sénat.

Le 10 mai 1940, l’Allemagne envahit la Belgique et bien que le VNV eut appelé à ne pas collaborer, Staf de Clercq offrit ses services aux allemands. La section en uniforme du VNV, la Grijze Brigade (Brigade grise) menée par Herman van Ooteghem, fut rebaptisée Zwarte Brigade (Brigade noire) et plus tard encore Dietsche Militie/Zwarte Brigade (Milice thioise/Brigade noire).

Staf de Clercq

L’entente avec le gouverneur militaire allemand de Belgique força le VNV à ne plus propager l’idée d’une unification en un Pays Thiois mais à la place une annexion de la Flandre à l’Allemagne pour former le Gross-Deutschland. Le VNV obtint le droit d’être le seul parti politique à pouvoir organiser des manifestations.

À partir du 20 avril 1940, le VNV fut actif dans le recrutement de troupes pour la Waffen SS. Le 5 mai 1941 il fusionne avec le Verdinaso et Rex-Flandre le parti Eenheidsbeweging VNV, alors qu’en Wallonie, Rex devint le seul parti autorisé. Alors qu’Hitler déclenche la croisade contre le bolchevisme le 22 juin 1941, le VNV livre une Légion flamande pour y combattre.

Staf de Clercq meurt le 22 octobre 1942.

En 1942 et en 1943 la résistance terroriste commença à commettre des actions contre les militants du VNV. En 1942, 6 membres du VNV furent tués et sur les mois d’octobre et de novembre, 13 attentats à la bombe visèrent le VNV. En 1943, 57 autres membres sont assassinés. Le VNV, au moyen de son propre service de renseignements, mena la lutte anti-terroriste et de légitime défense.

Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?