Accueil » Culture » 6 août 1945 : Il y a 72 ans, la « libération » par l’armée du crime au Japon

6 août 1945 : Il y a 72 ans, la « libération » par l’armée du crime au Japon

Trois mois après l’écrasement de l’Europe par les armées criminelles russes et anglo-américaines, le Japon luttait encore en août 1945, isolé, affaibli, à un contre mille. Comme l’Europe, l’archipel se retrouvait coincé entre les deux puissances matérialistes prêtes à tous les crimes pour abattre un ennemi mû par un idéal supérieur, défendant la civilisation contre le néant capitaliste et communiste.

Les dirigeants américains avaient pris le goût du sang après avoir assassiné et fait assassiner plusieurs centaines de milliers de Blancs, de Brest à Berlin, de Montecassino à Dresde. Et dans leur course folle pour l’agonie du Japon avec leur partenaire de crimes Joseph Staline, les présidents américains Franklin D. Roosevelt puis Harry S. Truman, eurent bientôt dans les mains cette arme terrifiante qu’a probablement refusé de développer et d’utiliser le Führer : l’arme atomique.

Elle avait été mise au point par le criminel juif J. Robert Oppenheimer qui dirigea la partie scientifique du Projet Manhattan, dans lequel l’élément juif pullulait : Robert Serber, Hans Bethe, Stanislaw Ulam, Felix Bloch, Edward Teller, etc., qui pleurèrent tant de morts qui n’ont jamais existé, mais n’hésitèrent pas à créer la plus meurtrière et ignoble des armes.

Le choix des dirigeants étasuniens se porta sur Hiroshima et Nagasaki, car il s’agissait de villes uniquement peuplées de civils. Les terroristes avaient pour but de sidérer l’opinion par l’acte le plus abominable, impensable possible. Outre la reddition du Japon devant la Démocratie ayant revêtu une fois encore les habits de la Mort, les attaques avaient pour objectif de faire passer à toutes les nations du monde, alliées, ennemies et autres, un message : la « démocratie », les « antifascistes » étaient prêts à tous les crimes pour imposer leur version de l’histoire, leurs mensonges, et accessoirement leurs produits, leur pollution, leur monde sans valeur, leurs viols et leurs crimes dans une humanité engagée vers le Nouvel Ordre mondial.

hiroshima-jeune-nation-visu-

Le 6 août 1945, c’est la ville d’Hiroshima qui subit le châtiment démocratique. Plusieurs dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants meurent instantanément ; d’innombrables autres décèdent dans d’atroces souffrances des suites de leurs blessures sans qu’aucun secours ne puisse être apporté, notamment dans l’incendie géant qui dévaste la ville.

Le 9 août 1945, c’est Nagasaki qui est rayée de la carte par la folie criminelle des Alliés. Le bilan total est effroyable, sans doute 250 000 morts, dans un crime contre l’humanité surpassant en horreur tout ce que le monde avait connu jusqu’alors.

Si toutes les études sur les viols de millions d’Européennes en Normandie, en Italie, en Allemagne par les armées criminelles russes et américaines ne suffisaient pas, si toutes les études sur Katyn, sur Dresde, sur les tortures commises contre les prisonniers allemands, français, italiens, les massacres des Foibe, ne suffisaient pas, le crime des crimes commis par la « démocratie » à Hiroshima et Nagasaki rappelle qui furent, durant la Seconde Guerre mondiale, ceux qui luttèrent pour ce qu’il y a bien et de bon dans l’humanité et qu’ils tentèrent, en vain, de vaincre les pires des monstres qui, depuis maintenant 70 ans, dirigent le monde pour notre plus grand malheur.

L’ordre matérialiste est à l’œuvre comme hier, voulant « libérer » l’humanité du « carcan » de la famille, de la patrie, des solidarités naturelles, comme il voulut « libérer » le Japon du « carcan » de son histoire, de sa culture, de sa civilisation trop marquées par le respect pour l’ordre divin, la droiture, ces valeurs de fidélité et d’honneur qu’exècrent les fous criminels qui nous dirigent et contre lesquels ils n’existent qu’une solution, radicale et définitive, pour sauver l’humanité.

Quand nous arriverons les financiers partiront

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l’actualité nationaliste en général, européenne en particulier.

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Commentaires (4)

  1. Blackreptile dit :

    Quand on voit le peu de cas, de rappel historique de ce massacre ignoble par opposition à la répétition ad nauseam du soi disant holocauste, on peut se poser la question du pouvoir de manipulation des masses en ce qui concerne l’interprétation de l’Histoire.
    Bravo à l’éditorialiste pour sa courte mais éloquente synthèse dans cet article.

  2. Duwez dit :

    La nouvelle suivante parut dans la revue du British Israël : « Le bombardier B-29 qui lâcha la première bombe s’appelait ENOLA GAY. [Nom qui] contenait un message crypté, non seulement du fait du 29, nombre de l’attente du Jugement, mais, si nous lisons le nom à l’envers, comme on lit en hébreu, nous avons « YA. G. ALONE », ce qui signifie « Yahweh God Alone » (= « Yahvé est le seul Dieu« ). Ceci est le message exact qu’Elie prononça en s’adressant aux Prophètes de Baal avant que le feu ne tombe sur le Mont Carmel. (…) L’ange de la mort marqua en vérité les ennemis du peuple serviteur de Dieu en ce jour du destin au-dessus du Japon.«

    romeo2Le bilan : 60 000 morts à Hiroshima, 100 000 à Nagasaki – une ville située sur le 33è parallèle [chiffre maçonnique], stratégiquement peu significative, mais comptant le plus grand nombre de Japonais convertis au Catholicisme. Près de 200 000 autres victimes des effets retardés de la contamination radioactive vinrent s’ajouter à cette liste dans les décennies qui suivirent.
    Epiphanius – Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’Histoire (2005) – p. 303

  3. fauvor dit :

    Le Grand Bluff : alors que Bloomberg se dit de plus en plus sceptique, Carmignac lui mise tout sur Drahi.
    https://www.freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/concurrence-149/bluff-de-sfr-deploiement-de-fibre-optique-france
    http://www.boursier.com/opcvm/actualites/news/carmignac-mise-gros-sur-patrick-drahi-736940.html

    La « Newsroom » de Cnews est presentee par la journaliste-realisatrice-productrice-etc « New Yorkaise » Barbara Klein.
    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/programme/la-newsroom-f154032480
    http://www.bkoneprod.com/about/

    « Macron peut il tout controler ? » avec Judith Waintraub, Stephane Attal, Stephane Zumsteeg…
    http://www.lci.fr/politique/macron-peut-il-tout-controler-posez-toutes-vos-questions-a-marie-aline-meliyi-et-ses-invites-24-heures-en-questions-2060753.html

    Avec Jonathan Lewin, la police de Rahm Emanuel s’inspire du « Minority Report » de Spielberg.
    http://fr.ubergizmo.com/2017/08/07/police-chicago-logiciel-predictif-crime.html

    En depit des efforts de Wonder Woman, l’ete 2017 s’annonce bien maussade pour Hollywood : moins 11 %.
    http://wuwm.com/post/wonder-woman-continues-hot-streak-mediocre-summer-hollywood

    Pour sa saison 4 (!), la serie « Transparent » (un professeur a la retraite change de sexe) emmene la famille Pfefferman en israel.
    http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/voyage-familial-et-spirituel-dans-la-bande-annonce-de-la-saison-4-de-transparent/

  4. seviou dit :

    France Inter explique comment aider les migrants avec Michel Toesca et Serge Slama.
    https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-09-aout-2017

    Omri « Marc » Ezrati va a la rencontre des lecteurs dans toute la France.
    http://www.lalettrepolices.com/Marc-Ezrati-a-la-rencontre-des-lecteurs-dans-toute-la-France_a68.html

    La Fédération internationale, dont est membre Bernard Amsalem (aussi vice-président du Comité national olympique et sportif français) est accusee de « laisser faire » le dopage.
    http://www.europe1.fr/sport/victoire-de-justin-gatlin-il-faut-que-lagence-antidopage-prenne-ses-responsabilites-3405428

    Le professeur Isaac Getz parle « d’entreprise libérée » chez OVH (Octave Klaba).
    https://www.ovh.com/fr/blog/interview-isaac-getz-rassure-confier-donnees-entreprise-liberee/

    Le jeune israelien auteur de milliers de fausses alertes a la bombe « antisemites » vendait ses services sur le web, industrie en plein essor par ailleurs liee a la pedocriminalite.
    http://edition.cnn.com/2017/08/08/politics/court-filing-unsealed-michael-kadar/index.html
    http://aurora-israel.co.il/fueron-arrestados-dos-jovenes-hackers-israelies/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?