Accueil » Culture » Pierre Lagaillarde 15 mai 1931 – 17 août 2014

Pierre Lagaillarde 15 mai 1931 – 17 août 2014

Né le 15 mai 1931 à Courbevoie, Pierre Lagaillarde s’est éteint le 17 août 2014 à l’âge de 83 ans.

Quelques mois après sa naissance, ses parents, tous les deux avocats, s’installèrent en Algérie. C’est là qu’il passe sa jeunesse et y poursuit des études jusqu’à devenir avocat et s’inscrire au barreau de Blida en 1951. Il y exerce alors qu’éclate la guerre d’Algérie après les premiers crimes contre l’humanité du FLN (Front de libération nationale). Il effectue alors son service militaire à partir de 1955 au 66e Régiment d’artillerie à Oran puis au Groupe aérien d’observation d’artillerie (GAOA) n° 3 de Sétif, avant de demander son affectation dans une unité parachutiste après être passé sous-lieutenant. Il entre au 20e groupe d’artillerie parachutiste. Son action courageuse lui vaut trois citations et l’obtention de la Croix de la valeur militaire, décoration qu’il renverra aux autorités de la République par la suite. Pierre Lagaillarde quitte l’armée en 1957 avec le grade de sous-lieutenant et s’engage comme officier de réserve dans les parachutistes.

Lors de l’agitation de 1958, il participe activement à la déstabilisation de la République, mobilisant notamment les étudiants, alors qu’il dirige l’Association générale des étudiants d’Algérie (AGEA). C’est lui qui, au volant d’un camion militaire, défoncera la grille qui empêchait l’accès au Gouvernement général de l’Algérie (GG du Forum d’Alger) et permet ainsi la prise du bâtiment par la population, qui sera décisive. Aux côtés des généraux Raoul Salan et Jacques Massu, il entre au Comité de salut public avec Robert Martel.

Il poursuit le combat pour l’Algérie française à l’Assemblée nationale après son élection en novembre 1958 à Alger. Il a été élu à la majorité par un collège unique, c’est-à-dire autant par les électeurs chrétiens que musulmans. Contre la politique d’abandon de la Ve République et du général De Gaulle, il se radicalise et se retrouve parmi les chefs des insurgés lors de la Semaine des barricades durant les derniers jours de janvier 1960. Malgré son statut de député, il est arrêté et incarcéré à la prison de la Santé à Paris. Remis en liberté provisoire au moment de son procès – il sera condamné à dix ans de prison – il part en Espagne en novembre et participe à la fondation de l’Organisation armée secrète (OAS), dont il dirige le service Action depuis son exil hispanique.

pierre-lagaillarde-jn_visu

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Jean Dupont

Commentaires (10)

  1. amar rabah dit :

     » les crimes contre l’humanité du FLN  » , elle mérite bien un débat sérieux cette rigolade … ou bien un procès au tribunal de Nurembers , pourquoi pas … l’Algérie appartenait aux algériens autant que la France appartient aux gaulois .. le pauvre Lagaillarde était hors du temps .

    • Admin dit :

      Un crime contre l’humanité reste un crime contre l’humanité, qu’ils soient commis par des Juifs en Allemagne, ou par des Algériens en Algérie. Il n’y a pas si longtemps la France était blanche, un peu plus longtemps, l’Afrique du Nord l’était aussi quand les Arabes qui ont colonisé la terre d’Algérie étaient en… Arabie. On est toujours l’homme hors du temps de quelqu’un. Reste la question de savoir si c’est en avance ou en retard.

    • Ardil dit :

      Mon cher Amar,
      Je suis né en Algérie, je ne suis pas fasciste.
      Je suis triste pour les algériens.
      Je pense comme beaucoup de mes compatriotes toutes religions confondues que l’Algérie méritait mieux…
      Pouvoir autocratique,religion d’état,simulacres d’élections démocratiques sans oublier une corruption qui s’organise toujours aux dépens d’une jeunesse sans emploi.
      Entendre les cris d’une jeunesse crier « CHIRAC VISAS! » pour la visite de Chirac,cela ne pas m’a pas fait rire,bien au contraire.
      Voici le triste bilan du FLN.
      Les partisans d’une Algérie avec la France tous courants confondus n’étaient pas hors du temps.
      Emile Ardil

    • Roger dit :

      Alors que font donc tous ces algériens en France?

  2. amar rabah dit :

    Mon cher Emile Ardil , d’abord je n’ai jamais eu, à aucun moment, le préjugé anti fasciste à l’encontre des nationalistes français toutes tendances confondues , leur combat je le comprends , parfois je le soutiens …Ensuite , en réagissant à la proposition que le FLN historique aurait commis « des crimes contre l’humanité » selon l’auteur de cet hommage à Lagaillarde , je n’ai fait que relever le ridicule et l’excès sémantique d’une telle assertion « hors du temps » , pour expliquer la guerre d’Algérie , la libération nationale algérienne et la colonisation française en général …Ceci dit , les mauvais bilans de nos gouvernements , la faiblesse de notre état , notre retard historique , économique , culturel , la corruption de nos élites , la déficience démocratique , les problèmes liés à l’islamisme etc… n’excluent pas l’aspiration historique des algériens à l’indépendance nationale et à la restauration de leur état et de leur dignité en tant que peuple souverain et en tant nation …. il est temps que le nationalisme français accède à l’intelligence politique de bien regarder l’avenir des relations entre les deux pays , non plus en termes revanchards de ressentiments « hors du temps » mais en termes réalistes de réconciliation et de coopération …

    • Ardil dit :

      Mon cher Amar,

      « il est temps que le nationalisme français accède à l’intelligence politique de bien regarder l’avenir des relations entre les deux pays , non plus en termes revanchards de ressentiments « hors du temps » mais en termes réalistes de réconciliation et de coopération … »

      Je te trouve bien sévère et si tu me le permets,un tantinet revanchard.
      Je te rappelle que nous sommes le seul pays au monde qui gagne une guerre et abandonne le pays pour lequel il s’était battu pendant 7 ans. Incroyable ! En clair la France victorieuse aurait pu procéder autrement, décider d’une Algérie différente en faisant appel a l’ensemble des courants politiques.

      Tu évoques aussi la nécessaire réconciliation. Elle passe pour moi par la reconnaissance par le FLN du juste combat de nos compatriotes Harkis. Il semblerait que cette réconciliation soit difficile à accepter car les Harkis sont bien une des preuves que les algériens n’étaient pas tous d’accord sur le système imposé par le FLN.

      « Ceci dit , les mauvais bilans de nos gouvernements , la faiblesse de notre état , notre retard historique , économique , culturel , la corruption de nos élites , la déficience démocratique , les problèmes liés à l’islamisme etc… n’excluent pas l’aspiration historique des algériens à l’indépendance nationale et à la restauration de leur état et de leur dignité en tant que peuple souverain et en tant nation …  »

      Arrêtons de parler des « mauvais bilans de nos gouvernements »,le FLN est le seul responsable du chaos économique qui sévit en Algérie depuis l’indépendance.

      J’ai relevé une contradiction dans ton discours celui à la fois de reconnaitre « la déficience démocratique « et quelques mots plus loin écrire « leur dignité en tant que peuple souverain ». Comment peut-on être un peuple souverain sans démocratie?!
      Quant a l’idée de nation, oublies-tu les justes revendications du peuple kabyle. Je suppose que là il est hors de question de proposer un référendum. A quand un printemps arabe en Algérie.

      Le peuple algérien aujourd’hui souffre beaucoup,
      • Pas de travail
      • Une corruption qui gangrène l’ensemble du pays au détriment des plus faibles.Tu vises à juste raison les élites corrompues mais tu oublies que la corruption se vit au quotidien
      • Religion d’état mais par contre une armée prospère.
      • Le peuple algérien a besoin d’un élément déterminant en économie le respect des droits de chacun et cela porte un nom la démocratie.

      Malgré « le mal absolu » qu’était la colonisation, les atrocités commises bien évidemment par la seule armée française et les Harkis jamais du coté du FLN, les bons et les méchants, vision manichéenne classique enseignée dans nos collèges. Je constate qu’un grand nombre d’algériens n’hésite pas à venir en France pour s’y installer!

      Nous vivons aujourd’hui en France « un printemps français » qui refuse la permissivité d’hier et qui ose parler haut et fort de tolérance zéro. En Australie, aux USA, toute l’Asie et le MAGHREB les politiques au pouvoir osent dire sans être traités de racistes ceux qui n’aiment pas notre pays doivent partir.

      Bref, d’autres visions pouvaient être envisagées pour l’Algérie y compris celle de M.Pierre Lagaillarde.

  3. amar rabah dit :

    Mon cher Ardil ..Il se trouve que je suis contre les visions manichéennes de l’histoire et en effet la guerre d’Algérie si on l’évoque avec la patience des sages et le recul des gens civilisés , on doit reconnaitre qu’elle avait connu des atricités aussi bien du FLN que du côté des armées françaises , des harkis et de certains colons …Les hommes sont ainsi faits durant les guerres .. sauf que la colonisation reste une abomination contre les peuples et la colonisation française a été faite par le fer et par le sang et il est inutile de vous en faire l’inventaire de ses terreurs et de ses crimes …cela pourtant ne nous engage pas nous autres algériens de , mon point de vue , à attenter à la valeur des français et de la nation française ni à tenir les générations françaises actuelles pour responsables des horreurs du passé … comme vous pouvez le voir , nous devons avoir du discernement dans ces questions … Je suis désolé par ailleurs de vous avouer votre confusion en évoquant le problème démocratique en Algérie , que je reconnais certainement , tout en vous renvoyant au déficit démocratique qui existe aussi en France sous la domination sioniste et je peux vous citer plusieurs cas de persécution d’état pour délit d’opinion (ce qui est rare actuellement en Algérie je dois le dire ) : Dieudonné , Soral , Serge Ayoub , Yvan Benedetti , Alexandre Gabriac , Vincent Reynouard , Hervé Ryssen , le professeur Faurisson et la liste est longue …quant au « printemps français » dont je suis le plus enthousiaste fervent , c’est à dire l’arrêt de l’immigration par une politique nationaliste française gauloise et le rapatriement des algériens chez eux … vous devez savoir que cette politique nous l’attendons avec impatience , ici en Algérie , figurez-vous et elle va dans le sens de nos intérêts nationaux les plus vitaux ; sachant qu’elle va assécher les bases de la corruption encourage par la politique de la double nationaliste et les transfert de capitaux et les bases de notre plus grand ennemi qui nous vient du Nord , le wahabisme islamiste financé par les monarchies arabes du Golfe alliée de la France et d’Israël et qui sévit dans le terreau de l’immigration maghrébine et dans les capitales européennes … Mais la balle est dans le camp nationaliste français , si ses moyens et son intelligence politique et si les capacités de la France sont capables de réaliser un tel projet … pouvez vous seuls , (sans l’aide de l’Algérie que vous insultez) de rapatrier 3 ou 4 millions d’immigrés ? A moins que vois les jetez à la mer ????? , la France seule avec le gouvernement nationaliste le plus volontariste et sans une réconciliation et un grand accord stratégique avec nous les nationalistes algériens qui pouvons influer sur l’opinion algérienne et les gouvernements algériens est incapable de régler le problème de l’immigration comme nous l’entendons et avec efficacité et avec un regard visionnaire … ce projet nécessite un véritable plan Marshall franco -algérien : des moyens de transports colossaux pour leur transfert , des villes que nous devons construire pour accueillir ces immigrés , un bouleversement de notre aménagement du territoire , des industries franco -algériennes pour les contenir, des capitaux immenses , des investissements massifs … ce que les nationalistes français sérieux doivent savoir c’est que la nouvelle Algérie a non seulement besoin d’accueillir ces millions de compatriotes pour relancer notre démographie et renforcer notre potentiel sociologique , économique et militaire mais qu’elle a aussi besoin de toute la technicité française (qui se traduit en milliers de spécialistes , d’experts et coopérants ) , pour accompagner ce projet de transfert de population et d’autres encore de développement massifs … Face aux défis de l’avenir et des dangers qui nous viennent du Sud et de l’Est , l’espace vital algérien se déploie désormais vers les frontières avec la Lybie et le Sahel où nous devons asseoir une influence durable … il y a va de notre existence nationale , avec les évolutions terrifiantes qui sont en cours en Afrique subsaharienne (et dont l’Occident en porte une grande responsabilité avec ses complicités avec le wahabisme islamiste Golfique ) … donc combien de villes devons nous construire , combien d’aéroports militaires et civils , combien de routes , combien de soldats devons nous mobiliser , combien de populations doit-on fixer sur ces grands espaces pour surveiller nos frontière set garantir notre sécurité … voilà à quoi nous pensons et voilà à quoi nous voulons associer les nationalistes français qui veulent construire avec nous un monde de paix de concorde et de souveraineté des nations …

    • Ardil dit :

      Bonjour Amar,

      Le travail m’appelle, je ne pourrai plus entretenir de relation épistolaire avec toi.

      Je ferai seulement 2 commentaires:

      1/ Pour ma part je n’ai jamais insulté l’Algérie

      2/ J’ai écrit

      « Nous vivons aujourd’hui en France « un printemps français » qui refuse la permissivité d’hier et qui ose parler haut et fort de tolérance zéro. En Australie, aux USA, toute l’Asie et le MAGHREB les politiques au pouvoir osent dire sans être traités de racistes ceux qui n’aiment pas notre pays doivent partir. »

      Je n’ai jamais écrit qu’il fallait jeter a la mer qui que soit mais il est fini le temps où on pouvait cracher sur nos valeurs républicaines sans sanction exemplaire.

      Je ne parlais jamais de l’Algérie,tu m’as permis de le faire.Je t’en remercie.

      Cordialement

      Emile

      • Italo Vernazza dit :

        Hé, Pavlov! QUELLES « « valeurs » républicaines »?!!! Trois ripoubliques successives – allant croissant en termes de corruption et de dégradation des mœurs – les IIIème, IVème et Vème… et bientôt une sixième pour quelques indécrotables obnubilés ont administré au peuple français la preuve de trois évidents mensonges: « liberté »; « fraternité »; « égalité » auxquels vient désormais s’ajouter une escroquerie suprême (car elle se pratique « au sentiment»): la « solidarité » – avez-vous jamais vu l’un quelconque de vos ”représentants » mettre sa (/ses) chambre (s) de bonne (s) à la disposition de ces sauterelles mariolles que la lie médiatique pare du néologisme (« Politkor » tout exprès imposé et importé en clystère ou en vaccinations d' »anglosaxonnerie outre-atlantesque ») de « MIGRANTS »?!

        Sauf à être – façon « Batave-le-Rondelet » – abominablement surdiplomé et sous-qualifié pour diriger un peuple jadis « grand » mais qui, depuis le premier grand équarrissage mondial, vit bien au-dessus de ses moyens; le simple bon sens devrait vous conduire à reconnaître que le slogan de l’État français: « Travail; Famille; Patrie » valait mieux!

        Alors? Français… QUI vous couillonade?!

        Ceux qui ont répondu juste sont désormais détenus ou tricards pour délit d’opinion.

        • Italo Vernazza dit :

          CORRECTION (pour compenser les initiatives aberrantes et intempestives de cette « phoutue » « correction automatique ») à l’avant-dernier paragraphe; au lieu de « QUI vous couillonade?! » merci de lire: « QUI vous couillonne?! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?