Accueil » Culture » Georges de Villebois-Mareuil 22 mars 1847 – 5 avril 1900

Georges de Villebois-Mareuil 22 mars 1847 – 5 avril 1900

villebois 2Georges, comte de Villebois-Mareuil est né le 22 mars 1847 à Nantes.

En 1865, il est admis à l’école militaire de. Sorti sous-lieutenant en 1867 de Saint-Cyr, il est envoyé en Cochinchine. 1871, où il se distingue et est blessé lors des combats dans les faubourgs de Blois.

Il effectue par la suite l’essentiel de sa carrière dans les colonies d’Afrique entre 1881 et 1893. Il participe ainsi à la campagne de Tunisie avant d’être nommé chef d’état-major de la division d’Alger et d’être promu au grade de colonel, ce qui fait de lui, à 45 ans, le plus jeune colonel de l’armée française.

En 1896, désormais rendu à la vie civile, Villebois-Mareuil fonde l’Union des Sociétés régimentaires. Entre 1896 et 1899, il publie des essais militaires et se lance en politique.

Séduit par les idées de Charles Maurras, il est alors l’un des fondateurs de l’Action française.

Échaudé par l’affaire de Fachoda et dans l’espoir de laver l’affront fait à la France par l’Empire britannique, il s’enrôle aux côtés des Boers en 1899 lors du déclenchement de la seconde Guerre des Boers.

Il rejoint le Transvaal où il est nommé chef d’état-major du général Piet Joubert. Il participe alors à la bataille de Colenso.

Le président Paul Kruger nomme Villebois-Mareuil au commandement de plusieurs unités de la Légion des étrangers. Mais, pris au piège par l’armée britannique en surnombre, il est tué le 5 avril 1900 à Boshof dans l’État libre d’Orange.

Les Britanniques lui rendent les honneurs militaires avant de l’enterrer sur les lieux de la bataille.

Ses restes sont exhumés en 1971 pour être enterrés au cimetière militaire de Magersfontein, où ils se trouvent toujours.

 

Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?