Accueil » Culture » Lecture : La « Terreur nazie ». Un Juif témoigne – Heinz Weichardt

Lecture : La « Terreur nazie ». Un Juif témoigne – Heinz Weichardt

112pp, 10 €

Il y a des êtres que le destin gratifie d’une existence toute particulière : ainsi de l’auteur de ce petit livre qui se présente comme une longue lettre adressée à Louis Beam, théoricien de la « résistance autonome » (leaderless resistance) au Système et l’un des principaux activistes du mouvement nationaliste blanc. Né en 1914, Heinz Weichardt a eu pour parents une mère d’origine juive et un père qui fut un journaliste influent entre 1911 et 1944. Il comptait dans sa famille paternelle plusieurs proches qui étaient des nationalistes allemands convaincus. Lui-même très favorable au régime national-socialiste, il évoque une communauté juive allemande très fortement assimilée, progressivement victime des campagnes orchestrées contre la nouvelle Allemagne par le judaïsme international. Pour avoir vécu à Berlin de 1929 à 1938, il est en mesure de nous offrir de nombreuses tranches de vie sous le Troisième Reich, de décrire fidèlement la montée de l’antisémitisme et d’en analyser les vraies causes. Contraint à l’exil par une législation de plus en plus restrictive, Heinz Weichardt embarqua pour les États-Unis le 5 septembre 1938. Ce brillant ingénieur, qui allait devenir en fin de carrière l’un des dirigeants du secteur de la recherche chez IBM, nous livre également un précieux témoignage sur la vie aux États-Unis juste avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce livre souvent teinté d’ironie est une pierre de plus jetée dans le terrain vague des bonimenteurs officiels.

Disponible sur Akribeïa

Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?