Accueil » Culture » Maurice Gaït 1909 – 10 novembre 1983

Maurice Gaït 1909 – 10 novembre 1983

gait-mauriceMaurice Gaït est né en 1909 à Marseille.

Elève de l’École normale supérieure, en 1928, il y est le condisciple de Maurice Bardèche,
de Robert Brasillach, de Thierry Maulnier, de Jean Nocher et de René Château.

Il en sort agrégé de philosophie.

Il collabore à La Flèche de Gaston Bergery qui, en été 1940,  est membre du Comité d’organisation chargé de définir les bases d’un Parti national unique.

Bergery rédige une partie du message radiodiffusé aux français du maréchal le 11 octobre 1940 où ce dernier propose aux Français d’adhérer  à un ordre nouveau et à une collaboration réciproque avec l’Allemagne.  Il rédige aussi, avec Emmanuel Berl, l’« appel aux travailleurs » du maréchal Pétain.

En 1942 et 1943, Maurice Gaït est directeur du cabinet d’Abel Bonnard,  ministre de l’éducation nationale, puis commissaire général à la Jeunesse en 1944.

Il est une des rares personnes à avoir le courage de rester auprès de Pierre Laval  jusqu’à la dernière heure avant son départ pour l’Allemagne, 17 Août 1944.

Incarcéré et poursuivi pour son implication dans l’Etat Français,  il bénéficie d’un non-lieu le 18 novembre 1947.

Il publie en 1948, aux éditions des Gazettes « Le manifeste des inégaux »  sous le pseudonyme de Fabricius Dupont.

Après avoir dirigé La Fronde, il se joint à l’équipe de l’hebdomadaire Rivarol  fondé en janvier 1951 par René Malliavin.

Maurice Gaït en est le rédacteur en chef et l’éditorialiste  à partir de 1973 jusqu’à sa mort en 1983
.

Il décède le 10 novembre 1983.

Partager cet article Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on VKShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Jacques Lacroix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?