Accueil » Culture » Nouveauté : Le Ruisseau rouge – Hermann Löns

Nouveauté : Le Ruisseau rouge – Hermann Löns

2017, Auda Isarn 98pp

Hermann Löns (1866-1914) fut l’un des écrivains allemands les plus populaires du début du XXe siècle. On le connaît mal en France, hormis pour son célèbre roman Le Loup-Garou (Der Wehrwolf), paru dans les années 80 chez Art et Histoire d’Europe. Ce récit de résistance paysanne se déroulait sur la Lande de Lunebourg, pendant la guerre de Trente Ans.

C’est aussi une nouvelle de résistance à l’invasion qui ouvre le présent recueil. Le Ruisseau rouge raconte, en effet, la sourde rébellion des Saxons face au massacre des leurs à Verden par les troupes de Charlemagne, en 782.

Les dix nouvelles, inédites en français, contenues dans ce recueil sont un bel aperçu des thèmes chers à l’auteur : l’esprit de résistance face à l’envahisseur, le lien charnel et völkisch pour son Heimat (la Lande de Lunebourg pour Löns), les traditions et les communautés villageoises plutôt que le progrès prométhéen destructeur et déshumanisé, un amour véritable pour la Nature et la chasse (que les faux écolos dénoncent alors qu’elle est une des activités humaines les plus anciennes et traditionnelles), mais aussi le rire et la poésie pour mieux souligner tout cela.

Disponible sur : la boutique nationaliste

Pierre Olivier

Commentaires (1)

  1. Penserrendlibre dit :

    La chasse était réservée à l’aristocratie sous l’ancien régime. Cela permettait une régulation sage de la faune. Aujourd’hui le dernier des gueux peut assouvir sa soif de tuer. Il n’y a donc pas de tradition de chasse pour le peuple ; tout juste une tradition de braconniers depuis 1789.
    Quelle joie peut-t-on tirer d’une chasse au fusil, pratiquée avec les armes modernes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?