Accueil » Actualité nationaliste en Europe » Chronique de la délégation nationaliste française dans les Balkans – Jour 4 (photos)

Chronique de la délégation nationaliste française dans les Balkans – Jour 4 (photos)

JOUR 4

Après une nuit de bus pimentée par quelques émotions fortes lorsque nos passeports et cartes d’identité ont été remis aux services de police lors du passage de la frontière roumano-bulgare, nous arrivons enfin à Sofia.

Nous décidons de louer une voiture pour la journée et partons en direction du mont Shipka visiter un mémorial de la guerre russo-turque pour la libération de la Bulgarie, à 3h d’ici.

Sur la route nous nous arrêtons dans la ville éponyme pour visiter l’église russe, érigée au début du siècle dernier pour honorer la mémoire des soldats de l’Empire du Tsar tombés au champ d’honneur pour la liberté de leurs frères orthodoxes bulgares, lors des combats de la guerre contre l’occupant turc  en 1877/1878.

Nous avons pu nous rendre dans la crypte, devant les tombes de ces héros, avant d’être bénis par le Pope qui dessert ce lieu de culte.

De retour sur la route, nous gravissons le col qui nous conduit au pied de l’escalier desservant l’accès au mémorial. Après avoir gravi de longues marchés enneigées, un magnifique panorama sur la région s’offre à nos yeux.  Nous ne pouvons malheureusement pas visiter le musée qu’abrite la tour, fermé en semaine. Sur ces crêtes austères balayées par le vent, des centaines de volontaires bulgares tinrent de l’été 1877 à leur délivrance par l’armée russe en février 1878. Leur héroïque défense délivra alors leur patrie bulgare du joug ottoman.

Sur le chemin du retour a Sofia, nous faisons une halte à Stara-Zagora pour admirer le monument hiératiquement moderne érigé en 1977 à la memoire du massacre par les Turcs, aidés de leurs sinistres auxiliaires locaux Tsiganes et Pomacs, de la population chrétienne révoltée . C’est ce massacre qui déclencha le soulèvement de toute la Bulgarie et finalement, la guerre de libération des Balkans.

Nous rentrons enfin dîner à Sofia puis nous reposer après cette belle première journée bulgare.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?