Accueil » Vidéo » Documentaire » Shoah : pourquoi nous exigeons des preuves matérielles – Vincent Reuynouard

Shoah : pourquoi nous exigeons des preuves matérielles – Vincent Reuynouard

Dans une introduction, Vincent Reynouard explique pourquoi, dès qu’il est question du national-socialisme, les historiens n’agissent pas en historiens mais en soldats d’une cause politique. S’appuyant sur le cas d’Oradour, il rappelle qu’un révisionniste peut avoir raison contre tous les historiens et les témoins.
Puis il aborde le cas de la Shoah en démontrant que les historiens ont mal interprété le document NO-365 dans lequel le 25 octobre 1941, le docteur Wetzel parlait d’éliminer les Juifs inaptes au travail avec des « méthodes brackiennes ». Vincent Reynouard remet ce document dans le contexte pour en dévoiler la véritable portée…
Plan de la vidéo :
1°) Introduction
2°) Un document mal interprété par les historiens
3°) La « Solution finale » de la question juive à l’automne 1941 dans le cadre d’une guerre à mort et d’une radicalisation de l’antisémitisme
– Certains proposent d’exterminer les Juifs déclarés inaptes au travail
4°) Première raison de la radicalisation de l’antisémitisme :
La parution du livre de T. Kaufman réclamant la destruction de l’Allemagne
– Dès,1933, la « guerre juive » contre le Reich

 

Jacques Lacroix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?